Chantiers du Colibri Premier grand ménage du 10 février 2008

, par Matthieu Marcillaud

JPEG - 252.2 ko

L’invitation était tentante : venir faire du rangement au Colibri. Comme les haies et les arbres n’ont pas encore suffisemment poussés dans la ferme, comme les bâtiments ne sont pas encore construits, comme du bazar s’est accumulé, l’endroit, pourtant si agréable, peut ressembler à une jolie friche jonchée de divers objets...

JPEG - 193.7 ko

Alors, oui, aller faire un rangement n’est pas de refus. Et comme l’information a circulé, 10 adultes et 6 enfants sont venus sous le soleil du 10 février 2008 participer au nettoyage de la serre, que Richard a prévu de démonter, plus tard.

JPEG - 202.1 ko

L’opération a consisté a sortir le contenu de la serre, à faire composter ce qui était compostable, à mettre à la benne ce qui le nécessitait, à entasser (!) le matériel par catégorie, et à ranger une partie de tout cela sous un auvent en botte de paille, dans lequel nous avons remonté avec grande difficulté une mezzanine dont les plans avaient disparus.

Et alors que pendant ce temps, la plupart des enfants s’amusaient, certains s’étaient trouvés des coins agréables pour se reposer ! Il faut dire que la couchette était très attrayante !

JPEG - 205 ko

A la fin de l’après-midi, l’ensemble de la serre était vidée de son contenu. Un repos bien mérité autour d’un gâteau apporté par une bénévole a clôturé la chaleureuse journée.

Coup de pouce

Pour me maintenir en éveil et en pleine forme physique et mentale, vous pouvez me faire le cadeau d'un jus de fruit pressé.

En plus de m'hydrater, de m'offrir une alimentation saine crudivore et frugivore, cela peut aussi me motiver à produire d'autres documentations ou peut-être à prendre des vacances ! :)

Vous pouvez également me « Flattrer » si vous utilisez le service en ligne très malin Flattr de microdonations qui permet d'allouer un budget mensuel à des créateurs de contenu. Votre budget est partagé chaque mois entre toutes les personnes que vous avez flattées ce mois là.