Construction d’un four solaire Un effet de serre garanti !

, par Matthieu Marcillaud

Voilà un an que les plans de ce four solaire étaient réalisés, sous Sketchup. Ce four solaire pour Christophe, notre voisin maraîcher biologique avait 2 éléments fixes dans le cahier des charges : la vitre, un double vitrage de 110*70cm, ainsi que 2 marmites assez grosses qui devaient pouvoir loger en même temps dans le four. Nous avons attaqué sa construction dimanche dernier et terminé le plus gros du chantier aujourd’hui. Il va maintenant fonctionner à vide pendant 1 mois, sans isolant, afin de disperser les solvants présents dans le bois utilisé.

C’est le troisième four solaire que je construis. Et de tous, celui là est le plus imposant : 140 cm de large, 110 cm de profondeur et 90 cm de haut. Il fonctionne selon le principe de l’effet de serre : le soleil traverse une vitre isolée (double vitrage) et se réfléchit dans un habitacle chauffant alors les objets (marmites, plats) présents. L’habitacle étant lui-même isolé (ce peut être des cendres, des copeaux, de la laine, de la laine de chanvre, du polystyrène, du carton... bref, un isolant), la chaleur créé est conservée, piégée dans le four.

Ce type de four atteint très facilement les 100°C, température largement suffisante pour de la cuisson douce.

Dans un peu plus d’un mois, nous continueront la construction :

  • installer l’isolant (laine de chanvre),
  • poser les panneaux réfléchissants (papier aluminium, papier d’emballage de gâteau - un peu comme de la combinaison de survie, feuilles offset d’imprimerie),
  • recouvrir de plusieurs épaisseurs de carton le réflecteur supérieur pour qu’une fois abaissé le couvercle transforme le four en « marmite norvégienne »
  • ajouter une option « séchoir » à ce four pour permettre de l’utiliser pour sécher des aliments.

Notes de construction :

  • ce four utilise un angle de 30°, un peu plus faible que ce qui semble généralement utilisé sous notre latitude (35°).
  • outils utilisés : scie à disque électrique, rabot électrique, perceuse (forêt à centrer, fraise 45°, forêts), visseuse, râpe, lime, tournevis, scie égoïne, scie sauteuse, meuleuse, poste à souder, règle, mètre à ruban, équerre, serre-joints, pince-étau, clé à cliquet...

Pour les curieux, voici les photos de la construction, ainsi que les plans au format Sketchup.

Coup de pouce

Pour me maintenir en éveil et en pleine forme physique et mentale, vous pouvez me faire le cadeau d'un jus de fruit pressé.

En plus de m'hydrater, de m'offrir une alimentation saine crudivore et frugivore, cela peut aussi me motiver à produire d'autres documentations ou peut-être à prendre des vacances ! :)

Vous pouvez également me « Flattrer » si vous utilisez le service en ligne très malin Flattr de microdonations qui permet d'allouer un budget mensuel à des créateurs de contenu. Votre budget est partagé chaque mois entre toutes les personnes que vous avez flattées ce mois là.