Pour la désobéissance civique de José Bové et Gilles Luneau

, par Matthieu Marcillaud

José Bové - Gilles Luneau

C’est avant tout un ouvrage très instructif sur l’histoire de la désobéissance civique qui est définie ensuite en six points :

-  C’est un acte personnel et responsable  : on agit pour être cohérent avec ce que l’on pense. On assume les risques judiciaires.
-  C’est un acte désintéressé  : on vise l’intérêt général et non un intérêt particulier.
-  C’est un acte de résistance collective  : c’est un projet de société ; on ne désobéit pas seul.
-  C’est un acte non-violent  : on souhaite convertir l’adversaire, on ne cherche pas à le détruire.
-  C’est un acte transparent  : on agit sans se cacher.
-  C’est un acte ultime  : on désobéit après avoir épuisé tous les moyens humains et institutionnels.