Pourquoi je ne veux pas ratisser les feuilles ?

, par Matthieu Marcillaud

La disparition des sols riches en humus est une évidence de nos jours. L’érosion de l’humus se fait de manière inexorable et ne se reconstruit pas. Alors pour pallier un peu à cette grande perte, il faut bien plus faire confiance à la nature qu’aujourd’hui : d’elle-même, elle ne laisse jamais un sol nu ; il y a toujours un couvert végétal bénéfique. Mais surtout, elle apporte chaque année des éléments propres à la féconder, à l’enrichir : les feuilles des arbres.

Ces feuilles en se décomposant grâce à la microfaune et aux champignons redonnent à la terre sa vie (la microfaune du sol) et reconsituent naturellement les substances minérales qui nourriront de nouveaux les plantes et les arbres, tout en recréant, au fil des ans (environ 10 ans) une couche d’humus.

En choississant donc de ne pas ratisser les feuilles, nous économisons de l’énergie, rendons grâce aux cycle de vie de la nature, et recréons un sol fertile que les engrais et pesticides ont fait disparaître.

Coup de pouce

Pour me maintenir en éveil et en pleine forme physique et mentale, vous pouvez me faire le cadeau d'un jus de fruit pressé.

En plus de m'hydrater, de m'offrir une alimentation saine crudivore et frugivore, cela peut aussi me motiver à produire d'autres documentations ou peut-être à prendre des vacances ! :)

Vous pouvez également me « Flattrer » si vous utilisez le service en ligne très malin Flattr de microdonations qui permet d'allouer un budget mensuel à des créateurs de contenu. Votre budget est partagé chaque mois entre toutes les personnes que vous avez flattées ce mois là.