Pourquoi je ne veux pas de télévision ?

, par Matthieu Marcillaud

C’est simple : pour renouer le contact avec mes voisins. Je serai plus souvent dehors, ce qui permettra de rencontrer fréquemment mon entourage. C’est aussi un moyen de se faire inviter chez des amis prenant pitié de cette volontaire pauvreté ! C’est les inciter au partage de leur richesses.

Cela permet encore de ne pas sombrer dans l’excessive passivité mentale que génère ce média, d’éviter la superficialité et l’orientation économique des informations et des programmes, c’est lutter contre une marchandisation et une déculturation préoccupante.

Enfin, c’est vouloir éviter une dépense d’énergie inutile (productions de télévisions, production de programmes de télévisions...) et préférer les séances d’arts et essais aux soirées de publicités, aux séries préfabriqués et aux acteurs-manequins idôlatrés.

Coup de pouce

Pour me maintenir en éveil et en pleine forme physique et mentale, vous pouvez me faire le cadeau d'un jus de fruit pressé.

En plus de m'hydrater, de m'offrir une alimentation saine crudivore et frugivore, cela peut aussi me motiver à produire d'autres documentations ou peut-être à prendre des vacances ! :)

Vous pouvez également me « Flattrer » si vous utilisez le service en ligne très malin Flattr de microdonations qui permet d'allouer un budget mensuel à des créateurs de contenu. Votre budget est partagé chaque mois entre toutes les personnes que vous avez flattées ce mois là.