Une ferme en Ville Et autres potagers urbains...

, par Matthieu Marcillaud

Les temps changent, mais l’amertume reste...

Alors qu’il est toujours aussi temps de prendre conscience que la Nature est fragile et que la cultiver doit se faire en respectant les sols et les plantes, alors que de nombreuses voix s’élèvent contre l’industrialisation des cultures, contre les monocultures, pesticides, contre les circuits longs de distribution, alors que les abeilles disparaissent de jours en jours sans que cela affole les foules, certains messieurs de la FNSEA restent amers de ce qui s’est passé en juin dernier à « La ferme en Ville » de Bayonne.

Un festival des grosses agricultures a eu lieu à Bayonne en juin dernier. Nommé « la ferme en ville », une partie de la société civile d’aquitaine a dénoncé l’ironie d’une telle promotion agrochimique en parodiant le site internet original, créant « La ferme en Vrille ». Évidemment, l’humour fut mal perçu par la FNSEA et la chambre d’agriculture qui ont porté plainte.

Une comparution a lieu après-demain qui mettra vraissemblablement une fois de plus la Chambre d’agriculture (d’Ile et Vilaine cette fois) en échec. Et pour prouver leur bonne fois dans le fait que le nom du nom de domaine parodié aussi fait bien peu de chose dans un moteur de recherche, les vigilants citoyens ont créé un nouveau site : « on la fermera pas », visible à cette adresse : La ferme en Ville, qui explique la situation. L’ancienne parodie La ferme en Vrille est toujours visible.

Au delà de la liberté d’expression

Il est amusant tout de même que plutôt que d’accepter d’avoir perdu à leur jeu de communication légèrement mensongère, la Chambre d’Agriculture continue de faire parler d’elle. Plutôt que de proposer pour leur prochaine édition de « La ferme en Ville » des vrais débats de société, sur la relocalisation des circuits de distribution, sur l’exportation des excédents agricoles subventionnés, ou d’inviter des agro-biologistes aptes à parler de ce qu’est un sol, ils préfèrent faire taire quelques personnes bruyantes en les baladant de procès en procès...

Ce que pourrait être une ferme en ville, une vraie

Évitons de râler et proposons... il y a tant de possibilités agricoles dans une ville qu’il serait dommage de ne pas profiter de ce nom pour parler des potagers urbains. D’excellents sites en parlent, tels Jardins et Potagers Urbains ou Auto nomie.

On pourra peut être, puisque la voiture n’a de toute façon pas d’avenir, imaginer des auto-potagers, comme dans la photo ci-dessous, issue de auto-nomie.be

Auto potager

De l’état des abeilles...

Je profite de cet article pour indiquer un autre site contenant des articles très intéressants, « Jardinons la planète » . Un des derniers articles parle un peu des abeilles : Des abeilles et des hommes.

Coup de pouce

Pour me maintenir en éveil et en pleine forme physique et mentale, vous pouvez me faire le cadeau d'un jus de fruit pressé.

En plus de m'hydrater, de m'offrir une alimentation saine crudivore et frugivore, cela peut aussi me motiver à produire d'autres documentations ou peut-être à prendre des vacances ! :)

Vous pouvez également me « Flattrer » si vous utilisez le service en ligne très malin Flattr de microdonations qui permet d'allouer un budget mensuel à des créateurs de contenu. Votre budget est partagé chaque mois entre toutes les personnes que vous avez flattées ce mois là.