Une vie

, par Matthieu Marcillaud

Il quittait son travail pour aller travailler,
Construisait une ferme sur sa propriété
Il quittait son travail et retournait bosser,
Besogneux à tout âge, toute heure de la journée.

Il y travaillait tous les soirs,
Et chaque jour, un peu plus,
Il y nourrissait ses espoirs,
Lesquels on n’a jamais su !

Une fois en retraite, il allait travailler
A la ferme construite sur sa propriété,
Une fois en retraite et de longues années,
Il s’échinait les os sur le dos d’ses oiseaux.

Il y travaillait jour et nuit,
Et chaque jour, un peu plus,
Il y bougonnait ses mépris,
Ça on en a entendus !

Il aimait le travail mais vieillesse faisait,
Que son coeur a grippé sur sa propriété,
Il aimait le travail et les femmes i’ paraît,
Prisonnier de la ferme le voilà envolé.

Il y travaillait oh sans cesse,
Et chaque jour, un peu plus,
Il aurait même eu des maîtresses,
Mais on n’les a jamais vues !

Il n’y avait plus personne sur la propriété,
Sa femme l’a suivi bien peu de temps après,
Il n’y avait plus personne et en pièces détachées,
La ferme de sa vie a été démontée.

Il y a travaillé toute sa vie,
Et chaque jour, un peu plus,
Tout fut donné en une seule nuit,
Oh j’vous en prie n’en parlons plus !

Matthieu Marcillaud
11 février 2006,
A mon bureau,
Angoulême.

 

P.-S.

Accords

Am                                         E
Il quittait son travail pour aller travailler,
                                     Am
Construisait une ferme sur sa propriété
                                          E
Il quittait son travail et retournait bosser,
                                             Am
Besogneux à tout âge, toute heure de la journée.

Am Dm Am
Il y travaillait tous les soirs,
E Am
Et chaque jour, un peu plus,
Am Dm Am
Il y nourrissait ses espoirs,
E Am
Lesquels on n’a jamais su !

Coup de pouce

Pour me maintenir en éveil et en pleine forme physique et mentale, vous pouvez me faire le cadeau d'un jus de fruit pressé.

En plus de m'hydrater, de m'offrir une alimentation saine crudivore et frugivore, cela peut aussi me motiver à produire d'autres documentations ou peut-être à prendre des vacances ! :)

Vous pouvez également me « Flattrer » si vous utilisez le service en ligne très malin Flattr de microdonations qui permet d'allouer un budget mensuel à des créateurs de contenu. Votre budget est partagé chaque mois entre toutes les personnes que vous avez flattées ce mois là.